Nos statuts

Nos statuts

Association Loi 1901 à but non lucratif
Déclarée JO – RF / n° W343000529

ALFAPSY, ALternative Fédérative des Associations de Psychiatrie, fondée à l’initiative de l’Association Française des Psychiatres d’Exercice Privé (AFPEP), est l’œuvre des psychiatres et professionnels francophones du champ de la psychiatrie de libre pratique
soucieux de se regrouper pour :

  • confronter et mutualiser leurs expériences de la clinique psychodynamique au service des patients,
  • faire reconnaître l’importance du caractère singulier de l’acte en psychiatrie dès lors qu’il tend à traiter le patient comme sujet de sa demande,
  • soutenir les initiatives d’organisation de la profession en assurant la transmission des expériences acquises.

ALFAPSY a officiellement été constituée en 2003 comme fédération internationale francophone autour des Associations Nationales de Psychiatrie d’Exercice Privé d’Algérie, de Belgique, de France, du Maroc, du Sénégal, de Suisse, de Tunisie.

ALFAPSY se veut une tribune pour les professionnels du champ de la psychiatrie qui soutiennent l’idée que l’homme souffrant est à entendre dans sa globalité physique et mentale, essentielle et existentielle, dans sa demande et son désir, ainsi que dans son
environnement culturel d’appartenance.

ALFAPSY propose en ce sens des programmes de formations sous forme de Séminaires, Symposia, « Colloques Interpsy », « Rencontres Cité Psy », « Rencontres Francopsies » :
Guadeloupe – France (2000), Marrakech – Maroc (2002), Sousse – Hammamet – Tunis – Tunisie (2003, 2006, 2010), Ghardaïa – Bejaïa – Alger – Algérie (2005, 2006, 2007), Neuchâtel – Genève – Suisse (2007, 2009 à 2014), Prague – R. Tchèque (2008), Dakar – Sénégal (2009), Budapest – Hongrie (2006, 2007, 2011, 2012), Beyrouth – Liban (2001, 2005, 2011), Trieste – Gorizia – Italie (2012, 2014), Montpellier-LR – France (2012,
2013), Bruxelles – Belgique (2013), Madrid – Espagne (2014), New York – USA (2014).

AlfaPsy statuts originaux (à télécharger)

Notre règlement intérieur

ALFAPSY
Règlement Intérieur
Étapes d’élaboration

1 – TUNIS 2003
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUANTE
Le but de cette réunion est la création d’un Comité international qui représentera l’ensemble les psychiatres d’exercice privé de par le monde autour des objectifs soulignés par l’acte fondateur de l’Association, tel qu’il a été rédigé par le Docteur Paul Lacaze, en préambule à la réunion préparatoire qui a eu lieu à Sousse (Tunisie) en Mai 2003 et dont une copie a été préalablement remise par courrier électronique à tous les participants (présents et excusés).
Concernant le Conseil d’Administration,(ou Comité International) il fut décidé qu’il serait constitué par 1 à 3 membres, au plus, représentant les associations adhérentes, soit pour le moment et en attendant d’autres adhésions :

  • 3 membres pour l’Algérie
  • 3 membres pour la France
  • 3 membres pour le Maroc
  • 3 membres pour la Suisse
  • 3 membres pour la Tunisie
  • Le Docteur Chawki Azouri (Liban)
  • Le Docteur Paul Lievens (Belgique)
  • Le Docteur Arthur Amyot (Canada)
  • Le Docteur Félicien Adotévi (Sénégal)

Concernant le Bureau (ou Comité Exécutif ), la répartition des tâches, après une longue discussion, a abouti à l’idée de la nécessité que la répartition respecte les différentes nations mais, en même temps, de faire élire un groupe homogène capable de travailler. Elle s’est faite de la manière suivante :

  • Présidence : 1 poste
    Vice présidence : 1 poste par association adhérente
  • Secrétariat Général : 1 Poste
  • Secrétariat adjoint : 2 Postes
  • Trésorerie : 1 poste
  • Trésoriers Adjoints : 2 postes.

Dans un second temps le Comité International est donc passé au vote à main levée pour élire les différents candidats au Comité Exécutif (ou Bureau). Tous les postes ont été pourvus. Il n’ y a pas eu d’abstention et tous les candidats ont été élus à l’unanimité vu qu’il n’y avait qu’un seul candidat par poste. Voici le résultat :

  • Président : Docteur Paul Lacaze
  • Vice président : Docteur Mohamed Jamai
  • Vice président : Docteur Ahmed Bennegouech
  • Vice président : Docteur Antoine Besse
  • Vice président : Docteur Hassen Ati
  • Secrétaire Général : Docteur Sofiane Zribi
  • Secrétaire Général Adjoint : Docteur Hichem Tyal (sur proposition du Dr Jalil Bennani)
  • Secrétaire Général Adjoint : Docteur Ferid Bouchene
  • Trésorier : Docteur Wahid Koubaa
  • Trésorier Adjoint : Docteur Olivier Schmitt
  • Trésorier Adjoint : Docteur Driss Sadki (sur proposition du Dr Ferid Bouchene).

Sur proposition du Docteur Antoine Besse, il fut décidé à l’unanimité d’élire en tant que présidents d’honneur d’ALFAPSY, les Docteurs Jalil Bennani et Hervé Bokobza à qui seraient plus particulièrement réservées les tâches relevant du Conseil Scientifique.
L’assemblée a acceptée à l’unanimité qu’un compte bancaire soit ouvert au nom de l’association à la Succursale de la Société Générale à Montpellier(France) et que le Docteur Paul Lacaze soit le responsable désigné pour ce compte avec autorisation de signature du chéquier.
Le Docteur Lacaze rappela alors les missions de ce Bureau Exécutif Provisoire, à savoir :

  • Lancement de l’appel à cotisation
  • Préparation de l’Assemblée Générale statutaire (lieu, date et modalités) en vue de l’élection du Comité International statutaire puis du Bureau Exécutif statutaire
  • Élaboration du Règlement Intérieur et du fonctionnement de l’association
  • Établissement du site Web de l’ALFAPSY
    Désignation du Conseil Scientifique des « 4 Rencontres Francopsies ».

2- HAMMAMET 2004
PROCÉDURES D’ÉLECTION DU COMITÉ INTERNATIONALLe comité international d’Alfapsy sera constitué par :

  • Les associations constitutives (personne morales) avec un maximum de deux membres par pays, désignés par leurs associations respectives. Ils constituent les 2/3 des membres (arrondi au chiffre supérieur).
  • Les membres adhérents (personnes Physiques) qui représentent le 1/3 des membres du comité international (arrondi à l’entier supérieur) et qui sont élus au suffrage universel par tous les membres d’Alfapsy 

Quant un membre ne peut pas voter personnellement, il peut donner un pouvoir soit nominatif soit au nom du comité international en place 

Une personne ne peut cumuler plus de deux pouvoirs nominatifs 

Le comité international peut recevoir un nombre illimité de pouvoirs, à charge à lui de les distribuer avec équité entre tous les membres. 

Plusieurs autres décisions ont été prises :

• La langue de travail et de communication de l’Alfapsy sera le Français, mais les non francophones peuvent naturellement adhérer à l’association 

• Le comité international d’Alfapsy sera obligatoirement constitué de psychiatres privés (sauf si la libre pratique n’existerait pas dans le pays d’une association ou d’un membre adhérent). 

•L’assemblée a enfin chargé Sofiane Zribi de lancer les invitations avec un formulaire de pouvoir à tous les membres d’Alfapsy.

3- NEUCHÂTEL 2005

POLITIQUE GÉNÉRALE D’ALFAPSY

Politique de recherche de recettes et de subventions complémentaires, d’origine professionnelle mais aussi d’origine institutionnelle telles que l’OMS, l’Agence Intergouvernementale pour la Francophonie, la Commission Européenne, voire les Nations Unies, les Ambassades de France et d’autres pays européens via le Quai d’Orsay ou le Ministère de la Coopération, à Paris.

Il est même suggéré de formuler pour ALFAPSY une demande de statut d’ONG.

Ces perspectives sont perçues comme favorables et justifient que soit créée une Commission ad hoc pour faire appel à Subventions.

Concernant les recettes en adhésion, il est rappelé que, si l’Assemblée Générale Ordinaire a statutairement lieu chaque 2 ans, les cotisations, elles, sont annuelles. 

Vote unanimement favorable au doublement du montant de la cotisation des Personnes Morales Affiliées et Correspondantes (100 €) et multiple de 100 € pour les Personnes Morales de Droit (Associations Nationales de Psychiatrie).

Encourager les Personnes Physiques à cotiser 

Encourager à cotiser les autres Associations scientifiques de psychiatres (telles que « psy- désir » par ex.) en tant que Personnes Morales Affiliées, avec voix élective et celles de non psychiatres (telles que « Passerelles » par ex.) comme Personnes Morales Correspondantes, sans voix élective.

Représentations au sein du Comité International :

Les Associations Nationales de Psychiatrie d’Exercice Privé sont Personnes Morales, Membres de Droit du CI, cotisent au pro rata de leur assiette de mandants (par tranche de cents), ce qui leur donne la possibilité de déléguer deux de leurs élus au CI, lesquels votent à l’AG (même nombre de voix que de tranches de cents) et au CI (une seule voix pour chaque membre, sans pondération) ; de droit, elles représentent les 2/3 des membres du CI

Les psychiatres d’exercice privé à titre individuel en tant que Personnes Physiques, à cotisation unique, voix élective unique, à l’AG comme au CI ; élus, ils représentent 1/3 des Membres du CI ;

Les Associations scientifiques de psychiatres sont Personnes Morales Affiliées (ou « Associées »), cotisent  et votent comme les Personnes Physiques mais seulement en AG car ne disposent pas de sièges au CI ;

Les Associations de professionnels non majoritairement psychiatres sont Personnes Morales Correspondantes, cotisent comme les Personnes Physiques mais ne disposent d’aucune voix élective ; elles sont considérées comme « observateurs » ;

Les Personnes  Physiques non psychiatres sont admises à adhérer, sans voix élective, au titre de Membres Bienfaiteurs.

Élaboration des partenariats

Il recommande de renforcer tous les partenariats souhaitables entre ALFAPSY et les organismes, institutions ou mouvements en faveur d’une psychiatrie psycho dynamique dans laquelle se retrouvent les psychiatres d’exercice privé (PEP), notamment dans les pays où ils font figure de minorité.

Moyens de la transmission

Même souci en faveur de la PEP concernant la formation et la  transmission. Dans cette perspective et aussi pour permettre, au titre de la formation professionnelle, de réunir les CI dans des délais plus brefs, il propose de créer un format simple de colloque ou de symposium en alternance, une année sur deux, avec les « Rencontres Francopsies » et qui pourrait prendre l’intitulé métaphorique de « Médipsy » ou « InterPsy ». 

Le site Internet www.alfapsy.org fonctionne mais reste relativement confidentiel, son dynamisme n’étant supporté que par la seule volonté du Dr S. Zribi. 

L’association « psy-désir », par la voix de ses deux représentants, les Docteurs Jacques Louys et Bernard Robinet, se déclare intéressée pour créer un partenariat (« Webpartener ») à titre gracieux avec leur propre site Internet www.psy-desir.org sous des modalités qui restent à définir.

Une cellule technique sera mise en place sans tarder. Il est fait mention de la possibilité ainsi, de mettre en place un « Forum » privé des membres de ALFAPSY pour faciliter la communication, de favoriser le prêt d’hébergement des sites des associations adhérentes affiliées et correspondantes de ALFAPSY, de diffuser plus largement le contenu des travaux de ALFAPSY.

Le souci étant de développer, en interne comme en externe au niveau international, nos capacités de communiquer à distance au moindre coût.

La politique générale de ALFAPSY passe surtout par une plus grande représentation internationale. Le moment est venu de faire connaître l’existence de ALFAPSY et d’y faire adhérer nos confrères PEP de l’espace francophone ou non, pour autant qu’ils exercent dans ce champ spécifique que promeut notre fédération et que les travaux  de ALFAPSY puissent continuer à se dérouler dans la langue française (cf. statuts).

4- HAMMAMET 2006

CRÉATION DU « COLLOQUE INTERPSY »

3 raisons d’organiser le « 1er Colloque Interpsy » (CIP1) et les suivants, une année non l’autre, en alternance avec les « Rencontres Francopsies », à savoir : 

¬la nécessité d’offrir un espace restreint de rencontres aux membres du B.E. et du C.I. entre deux « Rencontres Francopsies » qui sont organisées, en principe, chaque deux ans ou plus ;

¬ permettre d’améliorer la trésorerie par le recueil des cotisations annuelles  alfapsy et des droits d’inscription au Colloque ;

¬ enfin se donner un lieu de travail pour préparer les « Rencontres Francopsies » suivantes étant donné la complexité à réunir tous les intervenants dans d’autres circonstances. 

Deux options peuvent être discutées : 

¬Continuer à organiser les « Colloques Interpsy » sur le modèle de Hammamet ;

¬ou se greffer à l’avenir sur un colloque organisé par une association amie ou «Personne Morale Correspondante » ou « Affiliée » (ex. La Criée à Reims ou l’Association Piotr Tchaadaev en France ou à Budapest).

le BE se réserve la possibilité de décider, à l’avenir, de la nécessité ou non de procéder à son exécution selon diverses modalités de dates, de lieux et de partenariats en fonction des circonstances.  

5- HAMMAMET 2007

AFFILIATION D’ALFAPSY À LA WPA 

Le dossier ALFAPSY de demande d’affiliation a été présenté à la réunion du Comité Exécutif de la WPA qui s’est tenu en juin 2007 à Prague. Cette demande a, pour l’instant, été ajournée au motif qu’une interrogation est formulée par certains membres de ce Comité, ce que le SG de la WPA, John Cox, nous a décrit ainsi dans sa lettre : « « que signifie en français le mot ALternative ? » (Alternative Fédérative des Associations de Psychiatrie). Il attend désormais notre réponse explicative (ou interprétative) avant la prochaine réunion du Comité Exécutif de la WPA qui aura lieu à Melbourne fin novembre 2007.

Après débats, le BE  ALFAPSY a retenu les modalités de réponses suivantes : formuler le mot « Alternative » dans son acception Autre, comme étant dans l’intention d’ALFAPSY de « se tourner vers l’autre, d’échanger avec l’autre, de fédérer les psychiatres d’exercice privé de l’espace francophone d’une autre manière au niveau international ».

ALFAPSY à la Section Psychiatrie des Pays Émergents de la WPA

(WPA SPDC = WPA Section for Psychiatry in Developing Countries)

Actuellement, et pour avoir répondu dans les meilleurs délais à la demande qui a été faite à Paul Lacaze par le Pr Parameschva Deva, Président de cette Section, ont été désignés pour les pays de l’espace francophone considérés comme émergents (en tant que leur administration en psychiatrie et santé mentale est encore relativement récente ou insuffisamment développée), pour l’Algérie, Ahmed Bennegeouch (avec l’accord du Président de l’AAPEP), pour le Maroc, Brahim Benbrahim (à l’époque Président de l’AMPEP), pour le Sénégal, Félicien Adotevi et pour la Tunisie, Sofiane Zribi (avec l’accord du Président de l’ATPEP).

Les missions de ces représentants ou correspondants restent pour l’instant très sommaires et n’engagent en rien les Associations mandataires. Un récent document récapitulatif et informatif vient d’être publié par la WPA SPDC que seul Paul Lacaze semble avoir reçu en tant que Président de ALFAPSY. Ce document sera rediffusé aux représentants ci-dessus désignés dès à présent.

Il est décidé, sur ce point de l’Ordre du Jour, que désormais chaque Association Membre du CI pourra, en connaissance de cause, désigner en son sein le représentant ou correspondant de son choix à la WPA SPDC, sous réserve de validation par l’ensemble du CI ALFAPSY.

6- SOUSSE 2008

FONCTIONNEMENT DU BUREAU EXÉCUTIF

il est constaté que nous manquons cruellement de temps de réunions de Bureau et de Comité International pour avancer sur tous les dossiers ALFAPSY qui deviennent de plus en plus nombreux et importants. Après débat rapide, pour y pallier dans l’immédiat il est donc retenu :

•les réunions de Bureau Exécutif se feront désormais en comité restreint comprenant : Président, Secrétaire Général, Trésorier, deux ou trois Vice-présidents, l’ensemble devant préférentiellement représenter les différentes associations nationales membres de droit (Algérie, France, Maroc, Sénégal, Suisse, Tunisie) ;

• les réunions du Bureau Exécutifs seront réalisées 1 fois par mois (ou plus selon les besoins) par le système de téléréunions mis en place par ALFAPSY. 

7- PRAGUE 2008

REPRÉSENTATIONS NATIONALES

•Les statuts d’ALFAPSY permettent-ils d’intégrer une association nationale telle que l’ASPSY (Sénégal) dès lors qu’elle n’est pas exclusivement constituée de psychiatres ? (M. Jamaï) ; la réponse majoritaire, résumée par O. Schmitt, est qu’il est possible d’ouvrir de telles Associations mixtes au Comité International en tant que Membres de Droit dès lors que les Associations exclusivement de psychiatrie y restent majoritaires (ceci afin d’éviter, en terme de poids électoral, toute dérive que pourraient introduire des Associations nationales mixtes) et, surtout, pour autant que ces associations sont, à elles seules, majoritairement représentatives de leur propre pays (c’est le cas de nombreux pays émergents, notamment d’Afrique francophone). Aussi, pour résoudre et mettre en forme statutairement cette question d’importance visant à permettre une plus large représentativité d’ALFAPSY – dans la perspective d’adhésions nouvelles en Afrique francophone à Dakar – sans crainte de dérive des objectifs, une commission de travail est nommée, comprenant Hatem Achache, Paul Lacaze, Hachem Tyal et Sofiane Zribi, qui présentera ses conclusions à la prochaine AG.

•Les négociations entreprises avec la communauté Belge avancent mais lentement dans la mesure où leur Association des psychiatres d’exercice privé est tout juste en cours de création ; celles avec le Canada via l’AMPQ sont silencieuses, probablement pour des raisons de proximité de vues avec l’APA et l’anglophonie ambiante.

•L’espace francophone se rétrécirait-il ? (Essedik Jeddi) ; alors que les pays arabes francophones restent encore alignés, pour la psychiatrie, sur la production culturelle venue de France, le paradoxe est que, rappelle Antoine Besse, l’élite psychiatrique française (universitaire en particulier) s’aligne, elle, sur la production anglo-saxonne (publications). On peut donc logiquement craindre ce rétrécissement. Or ALFAPSY, en tant que fédération regroupant des valeurs humaines et culturelles dans le champ de la psychiatrie, peut constituer cette « force des liens faibles » de l’espace francophone. Car la francophonie n’est peut-être pas qu’une question de langue (Chantal Jacquié), elle n’est pas un simple moyen de communication, elle est une langue de réflexion, de production et de culture (E. Jeddi), elle est aussi et surtout une langue de partage, un morceau de notre identité (Sofiane Zribi).

•Dans ces conditions on peut se demander si la perspective de réaliser les prochaines 7es Rencontres Francopsies en Egypte, comme l’entrevoit Paul Lacaze (en cours d’étude de faisabilité avec la Grande Bibliothèque d’Alexandrie), est bienvenue ou non dans la mesure où la communauté francophone n’y est pas majoritairement demandeuse (Jeddi et Zribi)? d’autres propositions sont également en cours d’étude, la Syrie, le Liban, la Turquie, mais avec tous les risques intercurrents que l’on peut y craindre… Pourquoi pas, en ce cas, revenir à la France, Montpellier (Hervé Bokobza) ou Paris (Mohamed Jamaï) ? Quel que soit le pays évoqué, ce qui sera déterminant, comme chaque fois, ce sera la demande ou non d’une association nationale en tant que promoteur de l’opération dans son propre pays, en collaboration avec ALFAPSY.

8- DAKAR 2009

ÉVOLUTION DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

 

ALFAPSY reconnue par l’AG comme organisation internationale représentative de l’exercice privé de la psychiatrie avec son apport inestimable tant dans la qualité des soins de proximité délivrés aux patients que dans la contribution aux différents  schémas de santé mentale en cours d’organisation à travers le Monde, en particulier dans les pays en pleine croissance.

Dans cette perspective l’AG a unanimement voté en faveur des 3 propositions suivantes : 

• Proposition 1 : admission de l’ASPSY (Association Sénégalaise des Psy) en tant que Personne Morale de Droit au sein du Comité Internatrional ALFAPSY, ; avec la conviction que d’autres organisations professionnelles, dans les autres pays francophones de l’Afrique de l’Ouest, sauront s’inspirer du modèle sénégaalais pour intégrer à leur tour ALFAPSY. 

• Proposition 2 : l’admission des membres invités femmes sera favorisée, notamment en tant que Personnes Physiques,  de préférence dans la diversité des nationalités, pour parvenir le plus tôt possible à la parité au sein du Comité International ALFAPSY.

• Proposition 3 : motion en faveur d’une fonction statutaire, Président élu, en remplacement de la fonction de 1er Vice-président ; sa mission est de se substituer au Président en exercice en cas d’incapacité de ce dernier et se double d’une obligation d’assurer le poste de futur Président en exercice dès la fin de l’AG suivante. Ce qui revient à pérenniser la fonction présidentielle pour ALFAPSY et son Comité international.

9- MONTPELLIER 2012

AFFILIATION ICPCM

ALFAPSY est membre du Collège International de la Médecine Centrée sur la Personne (ICPCM) présidé par le Pr Juan Mezzich, past président de la WPA. ALFAPSY a été affiliée à la WPA une année avant le congrès de 2009. ALFAPSY défend l’idée qu’elle est une association fondée sur la reconnaissance de l’autre dans son statut de personne par une prise en compte de sa parole. Même si ce qui réunit ses membres est la langue française, elle se veut être une association qui est proche de la francophilie et non pas de la francophonie.

Il a également été insisté sur l’absolue exigence, au niveau de l’Association, d’un travail autour d’une humanisation nécessaire de la psychiatrie et d’une réflexion autour de la façon de faire pour aboutir à cette humanisation. Ceci est vital pour l’avenir de la psychiatrie car il faut aller à l’encontre de la main mise qu’a l’industrie pharmaceutique sur la psychiatrie moderne à travers, entre autres, le développement de nouveaux diagnostics plus à même de répondre à l’appétit de commercialisation de nouveaux produits par de nombreuses firmes pharmaceutiques. Il faut donc se réunir autour d’une qualité de pensée qui soit à même de faire contre poids par rapport à l’industrie marchande qui est manifestement un bulldozer incroyable qui écrase tout sur son passage même les valeurs humaines des prescripteurs potentiels qui sont les psychiatres.

Il est mentionné, au niveau du règlement intérieur, que le Bureau est tenu d’organiser tous les 2 ou 3 ans les « Rencontres Francopsies » à l’issue desquelles il y a élection du Président.

10- BRUXELLES 2013

FONCTIONNEMENT DES INSTANCES STATUTAIRES D’ALFAPSY

Consignes de vigilance sur la rigueur et l’application des règles statutaires (notamment ne pas les laisser déborder par des initiatives personnelles ou des questions régionales), ce qui implique d’être dans une concertation permanente entre tous les membres du Bureau Exécutif. Il importe en effet d’assurer la continuité politique et organisationnelle fixée jusqu’en 2015 avec Antoine Besse et tous les membres élus du Bureau Exécutif, en particulier : extension des réseaux « francophiles » de la psychiatrie d’exercice privé dans le monde, organisation de tous les colloques et congrès déjà programmés.

11- TUNIS 2015

LE COMITÉ INTERNATIONAL  MODIFIE LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR 

Missions du 1er Vice-président : 

Assurer l’intérim de la Présidence le temps d’une carence.

Assurer le bon fonctionnement des instances de travail d’ALFAPSY : les réunions du Bureau Exécutif par téléconférence 1 fois/mois et celles du Comité International à chaque occasion de manifestation professionnelle (organisée ou non par ALFAPSY). Ces instances sont chargées de fixer les orientations politiques, de faire les choix scientifiques et stratégiques d’organisation de congrès avec leurs éventuels et divers partenariats puis de les mettre en œuvre.

Nouvelle représentation statutaire de Personnes Physiques au sein du Comité International dont le nombre passe à 12 PP, élus en AG, soit à égalité de voix avec les représentants des Personnes Morales. 

Il est rappelé que, dans sa séance du 24 février 2013 à Bruxelles, le Comité International avait déjà modifié le règlement intérieur ainsi : à ces 12 + 12 = 24 membres, il prévoit que l’AG peut désigner, sur proposition du Bureau, des membres « invités » (non votants) supplémentaires pour avis consultatif. 

Question relative aux cotisations des adhérents hors zone Euro 

L’hypothèse suggérée de faire cotiser chaque pays membre sur un compte dédié ALFAPSY dans la devise locale a été repoussée à la majorité des voix par le Comité International. Motif : difficulté de contrôler les flux de trésorerie ainsi dispersée, hors du champ de compétence et de responsabilité du Trésorier d’ALFAPSY dont la mission associative ne peut s’exercer que dans le lieu de déclaration de l’association (pour ALFAPSY c’est Montpellier, France). 

Une autre solution pourrait être la création de « filiales associatives » dans chaque pays concerné mais alors on pourrait courir le risque de voir ALFAPSY se disloquer au fil du temps.

La formule consistant à convertir la cotisation annuelle en contrepartie matérielle équivalente (par ex. prise en charge des frais de congrès) apparaît trop peu fiable à moyen-long terme pour être retenue.

La solution la plus évidente reste le règlement par virement interbancaire international en devises convertibles. Mais elle suppose un surcoût lié aux frais de transaction bancaire.

Cette question mérite encore réflexion car elle est d’autant plus sensible qu’elle touche bon nombre de pays de la zone francophone et qu’elle peut venir se confondre avec une participation non payante à la vie fédérative, donc à un partenariat simple sans droit de vote. Or cette hypothèse ne présente un intérêt que pour des organisations dites « PM affiliées » ou les « PM correspondantes » ou bien les éventuelles « PM partenaires » avec lesquelles ALFAPSY établit déjà, de fait, un réseau d’alliances.

L’Assemblée Générale ne parvient pas à se prononcer sur le champ et mandate donc le futur Comité International 2015-2017 pour trouver une solution pérenne. Il faudra attendre la décision définitive sur cette question pour procéder à une éventuelle réévaluation des montants des diverses cotisations. 

12- DAKAR 2019

NOUVELLES MOTIONS D’ORIENTATION

Motion n°1 : Ouverture des liens ALFAPSY en Afrique francophone de l’Ouest

Le débat a débouché sur la proposition et le vote de la  procéder à la mise en réseau de partenariats avec appel à adhérer dans le but de renforcer, au niveau mondial, la représentation des valeurs défendues par ALFAPSY.

Motion n°2 : Création d’un 3e  Collège dans la composition du Comité InternationalL’intérêt de cette démarche vise à favoriser l’adhésion à toutes personnes ou structures travaillant dans l’esprit humaniste et psycho-dynamique transmise par  ALFAPSY. La discussion visait donc à entériner une situation progressivement croissante concernant la diversité des demandes d’admissions et à procéder à la modification complémentaire du Règlement Intérieur par vote.

Élargir la possibilité d’adhésion à des professionnels non systématiquement médecins, en qualité de Personnes Physiques et Morales, à la seule condition de représenter l’une des disciplines reconnues comme reliées scientifiquement au champ de la psychiatrie ; 

Constituer ainsi un 3e Collège d’adhérents dits Associés en plus des 2 Collèges existants (1er Collège de Personnes Morales de Droit et Affiliées dans le champ de la psychiatrie et 2e Collège de Personnes Physiques médecins psychiatres) ;

En appliquant les mêmes tarifs de cotisation annuelle forfaitaires que les autres adhérents, P. Morales et Physiques ;

Avec un droit de vote limité à 1 voix par Personne (Physique ou Morale) au sein du Comité International.

Rappel : ce 3e Collège peut  comporter, en outre  et au choix du Bureau Exécutif, certaines personnalités éminentes en tant que Consultants ou Observateurs, de même que des « Membres Correspondants », invités permanents sans adhésion ni droit de vote.

Motion 3 : Modernisation du site web alfapsy-international.org 

L’évolution du mouvement ALFAPSY et la diversité de ses activités avec les charges concomitantes d’administration et de gestion, outre le développement des moyens de communication et de référencement pour une meilleure visibilité à l’international, amènent l’Assemblée à se prononcer sur la création d’une plateforme numérique comprenant :  d’une part, la gestion numérisée, automatisée, sécurisée du Siège ALFAPSY et des manifestations Francopsies, avec accessibilité à distance pour les dirigeants habilités ; d’autre part, une version du site web aux normes interactives actuelles en vue d’élargir  « en ligne » : 1/ le champ des internautes de la psychiatrie et santé mentale, 2/ la possibilité de nouvelles adhésions et de dons mais aussi des inscriptions aux congrès, 3/ la facilitation des liens entre partenaires.

Question relative à la place du Conseil des Sages, statutairement chargé d’assurer la pérennité morale de l’Association. Ledit Conseil est purement consultatif et se doit de ne pas se substituer aux instances exécutives
Dernière mise-à-jour : 2020