Chargement Évènements

« Tous les Évènements

5e Rencontre CitéPsy
7-8 avril 2023 – Bruxelles

avril 7, 2023 - avril 8, 2023

5e Rencontre CitéPsy (RCP5)

Bruxelles

7 et 8 avril 2023

Émigration et transgénérationnel

 

L’exil forcé existe-t-il ?

Bruxelles est la deuxième ville au monde la plus cosmopolite après Dubaï, avec entre autres plusieurs institutions comme la Commission Européenne et l’OTAN.

Dans cette diversité, nombre d’expatriés, immigrés, émigrés, exilés, réfugiés qui sont partis de chez eux pour survivre, vivre, revivre.

Que s’est-il passé à leur niveau ? Partir a été un choix, voire une solution. Qu’y a-t-il à l’œuvre dans ces choix ? Jusqu’où l’ont-ils choisi ?

Au-delà des circonstances parfois tragiques, nous retrouvons aussi chez les patients qui consultent des coordonnées particulières dans leurs histoires familiales.

 

Expatriation, le bonheur ?

Ils se sont plus ou moins installés, intégrés, ou pas du tout. Ils se retrouvent souvent entre eux, recréent une communauté avec leurs compatriotes. Ou bien ils sont seuls, terriblement seuls, quel que soit leur (in)confort de vie.

Certains vont exprimer un mal-être, développer des symptômes, souvent de la lignée dépressive, avec un tropisme pour les addictions, particulièrement quand le retour est inenvisageable.

 

Transgénérationnel

Qu’en est-il des générations d’après ? Les enfants héritent-ils de ce qui n’a pas été résolu par le départ de leurs parents ?

Nous faisons l’hypothèse qu’un matériel psychique inconscient se transmet spécifiquement aux enfants de ceux qui ont émigré.

Nous observons dans notre clinique quotidienne avec les jeunes et les jeunes adultes, ce que nous supposons en partie des effets de cette transmission inconsciente non élaborée.

Cette nouvelle génération doit trouver sa propre solution. Quand ils ne la trouvent pas, des symptômes psychiques surviennent. Dans les 2e et 3e générations : nous avons observé de manière assez spécifique pour une partie des symptômes psychotiques, pour une autre, des symptômes alimentaires.

Un travail psychique et familial spécifique est-il nécessaire ?

 

Le plus beau voyage est-il intérieur ?

Parmi nos collègues en psychiatrie, nous retrouvons beaucoup d’expatriés. Qu’est-ce que cela nous indique de ces questions humaines essentielles autour de la séparation ?

Les psys ne feront pas l’économie d’un travail personnel qui les emmènera souvent dans un long voyage.

Finalement, ne sommes-nous pas tous des exilés ?

Judith Dereau & Paul Duroy

 

Visuel tiré du rapport de l’OMS accessible ici.

Détails

Début :
avril 7, 2023
Fin :
avril 8, 2023
Catégorie d’évènement:

Lieu

Bruxelles
Bruxelles,

Organisateur

Alfapsy International